Ecole Notre Dame de Meziara

Peter Girgis Chidiac, sous-secrétaire de l’église Notre-Dame de Meziyara, avait trois descendants de filles et leur père était au microscope. Les trois filles voulaient apprendre et, à l’époque, n’étaient pas disponibles, leurs parents avaient refusé de les rejoindre. Leur grand-père, Peter Al-Shdelek, était un ami du patriarche maronite Elias Al-Hwaik et de l’archevêque Antoine Arida, qui leur ont demandé d’envoyer des religieuses des sœurs maronites.
Arrivées à Muzayara, les religieuses étaient installées dans de nombreuses maisons en 1930. Après la construction de l’école actuelle, grâce à l’un des fils de Muzayra al-Khayran et à la contribution du comité Waqf, en 1947, celle-ci déménagea dans le bâtiment de l’école.

L’école est composée de deux bâtiments:
Le premier bâtiment comprend l’administration publique, la comptabilité et les grades élémentaires à Maysara
Le deuxième bâtiment comprend des classes supplémentaires et secondaires au mois de Mayza.

L’école était alors élémentaire et en 1986, elle est devenue complémentaire, puis, avec le début du troisième millénaire, est devenue secondaire.

La plupart des élèves de l’école sont des résidents de Muzayara, Muzayara, Hamis et Bahwa. La majorité des familles sont des chrétiens maronites appartenant à la classe socio-économique moyenne

Leave Comment