La Cause

Histoire de la Cause

La volonté d’introduire la cause de canonisation du Père Fondateur, le Patriarche Elias Hoyek, aux autorités compétentes n’a jamais quitté l’esprit des Soeurs de la Sainte Famille. Des lettres et des attestations répertoriées dans les archives de la Congrégation témoignent de cette volonté depuis 1931.

Depuis lors, les Sœurs de la Sainte Famille n’ont pas cessé de porter ce sujet dans leur prière personnelle et communautaire. Une prière composée à cette intention était dite chaque jour après l’office du matin.

Plusieurs livres furent écrits par les Sœurs dans ce but : biographie, études, colloques, témoignages. Dans un retour aux sources, une série d’étude est effectuée au sein de la Congrégation pour approfondir les écrits fondateurs. En effet, à l’occasion de son premier centenaire (1994-1995), la Congrégation a vécu une sorte de pentecôte, une grâce de renouveau spirituel suscitée en grande partie par la lecture et l’approfondissement des écrits du Père Fondateur.

En 2010, le Conseil général de la Congrégation, présidée par la Supérieure Générale Sœur Gabrielle Bou Moussa, décide d’engager la procédure officielle de l’introduction du dossier de béatification du Fondateur. Elle adresse une lettre à l’Évêque Maronite de l’éparchie de Batroun, par laquelle elle se constitue partie actrice en la cause du Serviteur de Dieu, le Patriarche Elias Hoyek, Patriarche Maronite d’Antioche et de tout l’Orient, né le 4 décembre 1843 et décédé le 24 décembre 1931.

Le 11 novembre 2010, le P. Hanna Alwan, devenu Évêque par la suite, est nommé postulateur par la Supérieure Générale. Le 12 novembre 2010, Sœur Marie-Antoinette Saadé – la Supérieure Générale actuelle – est nommée vice-postulateur.

Le 1er décembre 2010, la cause obtient l’avis favorable du Patriarche et du synode des Évêques Maronites réunis en session mensuelle ordinaire. Le Nihil Obstat est accordé le 30 mai 2012.

Le 24 septembre 2012, S. E. Mgr. Mounir Khairallah signe le décret d’introduction de la Cause de béatification et de canonisation du Serviteur de Dieu, déclarant ouverte l’enquête sur la vie, les vertus et la réputation de sainteté ainsi que la constitution du tribunal relatif à la Cause.

Le 25 septembre 2012, l’Évêque signe le décret de nomination du P. Maroun Nasr comme Juge délégué pour présider le tribunal en son nom, P. Georges Azzi comme Promoteur de justice, P. Estephan El Khoury comme notaire actuaire du dit procès. À la même date, il nomme la Commission des experts historiques et celle des experts théologiques.

L’enquête principale est menée du 5 octobre 2012 jusqu’au 22 juin 2014. Le dossier de cette enquête est présenté à la Congrégation des Causes des Saints qui relève certaines remarques au niveau de la déposition de quelques témoins au tribunal ainsi que quelques failles au niveau du rapport historique et de la documentation. L’enquête supplétive est terminée le 30 octobre 2015.

Sr Marie Antoinette Saadé s’est rendue plusieurs fois à Rome durant les années 2015-2017 pour suivre de près le processus de la Cause.

Durant le mois de décembre 2017, elle fut reçue par Son Eminence, le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, qui a promis une attention particulière qui pourrait faire coïncider la déclaration de l’héroïcité des vertus ou de la béatification avec le centenaire de la déclaration du Grand Liban en 2020.

En effet, le 18 avril 2018, les experts historiens nommés par le Vatican se sont réunis et ont donné à l’unanimité un avis favorable pour le dossier.

Le Relatore Général, Père Vincenzo Criscuolo, a visité la Maison-Mère fin avril 2018.

Mars 2019, le comité des experts théologiens se réunira pour donner son avis qu’on espère Favorable.

Nous accompagnons ce processus par nos prières.

clickez pour participer à la prière

 

Leave Comment