Programme

Principe de la formation

La formation au noviciat doit êtresystématique, personnalisée, progressive, intégrale, dans un cadre approprié qui donne le temps et les moyens nécessaires pour y parvenir. Cette formation vise la croissance de tout l’être, sur le plan humain, intellectuel et spirituel. La consolidation de la vie intérieure y occupe une place importante. La prière, le silence, la manducation de la Parole divine, l’Eucharistie et l’accompagnement spirituel régulier en vue d’un meilleur discernement constituent les piliers de cette étape.

L’objectif visé est de permettre à la novice, à travers la vie quotidienne, la réalité prosaïque, les événements divers de sa vie, de recentrer sa vie tout entière sur la Sequela Christi et les exigences de l’Évangile au sein de la Congrégation.

Approches pédagogiques

Les approches pédagogiques consistent à aider la novice à devenir partie prenante de sa propre formation en la faisant entrer dans la compréhension de toutes les démarches pédagogiques proposées, tout en lui expliquant la finalité et les objectifs spécifiques. Voici quelques unes de ces approches :

L’approche du processus de formation consisteà expliquer à la novice ce qu’est un processus de formation, comment y entrer, comment se faire partenaire de sa propre formation, comment prendre du recul par rapport au vécu pour s’auto-évaluer et pour mieux apprécier sa propre croissance.

L’approche physique et artistique propose de la culture physique, des activités artisanales, du jardinage, des randonnées afin que la novice apprenne à prendre soin de son corps et de sa santé, que se forment son goût, ses aptitudes et que s’éveillent ses compétences artistiques.

L’approche psychologique est appréhendée à partir d’un questionnement personnel sur son identité, son caractère, son histoire, son éducation, ses talents. La novice apprend à mieux se connaître pour mieux se prendre en charge et pour mieux vivre.

L’approche intellectuelle vise à développer chez la novice ses compétences intellectuelles telles que l’écoute, la compréhension, l’expression, l’objectivation, l’analyse, la synthèse, l’argumentation, la lecture et l’écriture.

L’approche éthique et sociale prend en compte l’art du savoir vivre en collectivité, le regard et le type de rapport que la novice développe vis-à-vis des choses, des événements et des personnes.

L’approche communautaire se fait au moyen d’une immersion progressive dans la communauté et au sein de la Congrégation. Elle en saisit le mode de vie, l’histoire, le charisme. Par la lecture, l’étude, l’approfondissement, le partage et l’intériorisation, elle devient progressivement fille de cette famille en adoptant sa spiritualité, son histoire, sa mission, ses projets et ses espérances.

L’approche théologique permet à la novice de lire des textes théologiques, de savoir poser des questions relatives à la foi avec l’intelligence de la foi, une foi réfléchie, éclairée et consentie, d’acquérir des notions fondamentales sur la foi et de les consolider par des expériences spirituelles authentiques. Cette approche reprend une initiation biblique  avec une lecture continue de la Bible, le Credo, les sacrements d’initiation, la dimension théologique et ecclésiologique de la consécration en lui proposant des lectures spirituelles nourrissantes accessibles correspondant aux thèmes étudiés.

L’approche spirituelle consiste à initier la novice à une vie de prière et d’intimité avec le Seigneur. La prière silencieuse, en communauté, la fréquentation assidue des Écritures par la Lectiodivina et la liturgie constituent un fondement essentiel dans cette relation intime avec le Christ. Il s’agit de l’initier à la liturgie et à la place que celle-ci devra occuper dans sa vie consacrée ; lui apprendre à redécouvrir le sens de certaines paroles liturgiques essentielles ; lui faire apprendre les formes de prières essentielles  qu’elle aura à dire fréquemment. Par ailleurs et pratiquement, il lui serait bénéfique de reprendre avec lui/elle les notions basiques et essentielles et de ne rien considérer comme déjà acquis. Il ne serait pas inutile de lui réexpliquer le sens des gestes essentiels qu’elle est appelée à faire au cours d’une prière personnelle ou communautaire. De même, il faudrait veiller à ce qu’elle acquière les attitudes essentielles qui l’aident à mieux entrer en prière.

Et en tant que fille de la Sainte Famille,il faudrait prendre le soin delire avec elle les textes fondateurs, la Règle de vie, afin qu’elle s’imprègne du charisme fondateur et de la spiritualité de la Congrégation pour qu’elle en vive tout en s’appropriant progressivement les sentiments qui sont dans le Christ, ainsi que l’esprit et la mission de la Congrégation. L’Entraînement permanent à une vie de prière et d’intériorité se fait par des haltes de prières correspondant aux temps forts de l’année liturgique et autres circonstances communautaires ou personnelles et d’autres encore. La retraite annuelle est considérée comme une étape-charnière, un temps de relecture et de récolte des fruits de l’année écoulée et un temps d’ensemencement pour l’année qui vient. Elle constitue la colonne vertébrale sur laquelle va reposer toute l’année en perspective.

L’accompagnement personnel et spirituel est une démarche fondamentale et indispensable dans la vie spirituelle. C’est une tradition séculaire qui remonte aux premiers siècles de l’Église, voire de l’Évangile lui-même. Elle fait partie du mystère de l’Incarnation lui-même : Dieu vient à nous par la médiation humaine. ieu continue à manifester sa volonté et à nous parler par cette même médiation. Au noviciat, l’accompagnement spirituel de la novice par la maîtresse-des-novices fait partie de cette médiation. « L’entretien personnel est un moyen fondamental de formation auquel il convient de recourir avec régularité et avec une certaine fréquence, car il s’agit d’une pratique efficace, confirmée et irremplaçable » .

Leave Comment